Témoignages

Nicolas Ducomte CIC

« Je te remercie pour ton accompagnement de qualité en 2015 qui m’a permis de prendre le recul nécessaire, d’adapter ma posture et de définir la vision adaptée à mes nouvelles responsabilités. »

Nicolas Ducomte A4O

« Lorsque nous nous sommes rencontrés avec Nicolas, notre entreprise était à un moment charnière de son développement et nous devions rapidement trouver des sponsors. J’ai décidé de lui faire confiance en tant que coach sur cette mission avec un objectif à très court terme qui a pu être rempli. Ce fut donc une très bonne expérience et je recommande donc les services de Nicolas pour les dirigeants qui souhaitent être « boostés » dans les missions les plus délicates. »

Nicolas Ducomte Medef

« Comme toujours, Nicolas Ducomte a su nous surprendre, nous bousculer, nous faire bouger lors de son atelier de l’Université Jules Verne 2015, dont il a fallu organiser une deuxième séance tant l’affluence était grande. Sachant toujours poser les questions qui font avancer, Nicolas Ducomte, est un coach et préparateur mental souvent étonnant qui possède un don particulier pour susciter le meilleur des managers et des groupes. »

Nicolas Ducomte INSA

Intervention en préparation mentale des élèves ingénieurs sportifs de haut niveau de l’INSA en février 2014 sur la gestion de l’inconnue et la prise de risque dans les processus décisionnels.

« Depuis l’intervention de Monsieur Nicolas Ducomte à l’INSA de RENNES, nous avons inscrit cette démarche dans la maquette d’enseignement de notre établissement en PPI de 2ème année. Cela souligne à mes yeux l’intérêt du sujet et la performance de l’intervenant. »

« Un grand merci pour ces témoignages, 

Leur simplicité touchante me va droit au cœur.  A leur lecture, il me revient à l’esprit quelques-uns de ces temps forts partagés ensemble : les séminaires enflammés, les équipes en mouvement, vos déclics si profonds et si puissants, le silence de vos bureaux parfois si tard dans la nuit, les séquences flash au téléphone avec en bruit de fond le brouhaha d’Heathrow ou les sirènes de New-York. »       Nicolas Ducomte